Epiphanie.

Le meilleur outil de l'encreuse maniaco-névrosée, c'est pas le stylo micrométrique importé du Japon qui te coûte une jambe, c'est le sommeil... (parce que mine de rien, après 3 nuits d'insomnie, tu perds tellement en précision que tu pourrais encrer avec un bout de charbon et tes pieds, ça serait pareil =_=).

Aux grands maux, les grands remèdes, ce soir c'est tisane. Ho yeah.

*croise les doigts*

 


 

 

9 réflexions sur « Epiphanie. »

  1. Au dodo!

    Qu’est-ce que j’entends là?
    Je pars cinq minutes et tu dors plus?! è_é
    Fais attention à ta petite santé, ma mignonne!
    Courage, je croise les doigts pour que tout avance comme tu le veux!
    BIZZZZZZZZZ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.